Blogue

Dévoilement de la 4e cohorte du Lab culturel

Il est grand temps de dévoiler les projets qui constitueront la 4e cohorte du Lab culturel. Nous avons reçu près de 200 candidatures, de partout au Québec, dans les deux volets d’intervention, soit Culture et découvrabilité et Culture et éducation. Nous sommes enchantés de l’engouement suscité par l’appel de projets, qui a pris fin le 11 janvier dernier.

Au terme d’un rigoureux processus de sélection, le jury a finalement retenu quatre projets dont le développement s’échelonnera sur une période d’un an. Les gagnants recevront une aide financière pouvant atteindre 20 000 $, en plus de bénéficier des services d’un accompagnateur pouvant contribuer à leur succès.

LE PROCESSUS DE SÉLECTION

Tous les projets soumis ont été lus attentivement par le comité de présélection, qui en a retenu douze par volets d’intervention. Par la suite, les projets finalistes ont été analysés par les membres du jury selon les critères suivants:

• Pertinence au point de vue culturel
• Caractère innovant
• Pérennité du projet
• Capacité de susciter la participation, la collaboration ou l’interaction avec la clientèle visée
• Valeur des apprentissages
• Faisabilité dans les limites de temps imparties
• Faisabilité dans les budgets disponibles
• Expertise et compétences des collaborateurs

Critère spécifique au volet découvrabilité
• La pertinence à favoriser la découvrabilité de contenu culturel

Critères spécifiques au volet éducation
• Être en lien avec le programme d’étude des élèves ou étudiants
• Contribuer à l’apprentissage des compétences du 21e siècle

LES PROJETS REÇUS AU SEIN DU LAB CULTUREL

Volet Culture et éducation

SORTIR = GRANDIR (titre provisoire) – Théâtre Bouches Décousues  (Montréal)

Réinventer la sortie culturelle des élèves du primaire pour mieux en révéler le potentiel transformateur, pédagogique et fédérateur. Utiliser les technologies numériques, le jeu et des méthodes d’innovation humaniste (Design Thinking) pour y arriver. Voilà les défis excitants que se sont donnés six organismes œuvrant dans le domaine des arts jeune public. Accompagnés de chercheurs, pédagogues, professeurs, parents, médiateurs culturels, spécialistes du numérique, designers d’expériences ludiques et, bien sûr, d’enfants, ils développeront un outil d’accompagnement à la sortie culturelle mieux adapté aux besoins des élèves, de leurs enseignants et de leurs familles.

En collaboration avec L’Arrière-Scène, Samsara Théâtre, Geordie Theatre, Bouge de là et Une école montréalaise pour tous.

LE SEXE DES PIGEONS – Théâtre du Fol Espoir (Montréal)

Expérience théâtrale humaine et numérique pour adolescents, un espace où se rencontrent le réel et l’image, l’être et le paraître.

Plutôt qu’une scène traditionnelle, Le sexe des pigeons propose une installation théâtrale en mouvement, qui se décline à la fois dans le réel et sur une plateforme numérique qui lui est propre. Grâce à cette plateforme disponible sur leur téléphone, les membres du public pourront participer activement au déroulement de l’histoire et, ainsi, être sensibilisés à l’univers multifacette des réseaux sociaux et de leurs impacts. Chaque spectateur sera maître de son parcours et de ses actions. L’expérience et la discussion se poursuivront dans les écoles via la plateforme.

LIBREMAPPING – Perte de signal (Montréal)

Sous la forme d’un laboratoire d’expérimentation en milieu scolaire, Perte de signal tiendra à l’école un atelier créatif de mapping vidéo d’abord destiné aux élèves du secondaire, afin de leur fournir des outils et des moyens pour une réappropriation technologique à visée créative. Grâce à des modules pédagogiques, les enseignants pourront ensuite s’approprier cette technologie et l’utiliser librement pour leurs projets.

Volet Culture et découvrabilité

SIGNÉ LAVAL, phase 2 : favoriser la découvrabilité des événements culturels – Conseil régional de la culture de Laval

Le CRCL propose de configurer et de structurer les données des événements culturels du site Signé Laval pour les rendre facilement repérables par les moteurs de recherche et les outils d’intelligence artificielle. Ce projet est le fruit d’une collaboration inédite entre Caligram et La culture crée.

DEUX AUTRES PROJETS EN PRÉ-INCUBATION

Pour la première fois, le Lab culturel de Culture pour tous a retenu en pré-incubation deux projets ayant retenu l’attention du jury, sans toutefois être encore à pleine maturité. Le Lab les accompagnera dans leurs démarrages respectifs.

MA VOIX MON MUSÉE – Musée d’art de Joliette (Lanaudière)

Le musée d’art de Joliette et ses partenaires souhaitent rejoindre les 18-35 ans, qui fréquentent trop peu les institutions culturelles canadiennes, grâce au développement d’outils et d’expériences technologiques favorisant une communication bidirectionnelle. Le développement de la solution sera conceptualisé lors de séances de concertation auprès d’une centaine d’individus, appuyés par le travail d’un comité scientifique de haut niveau.

COLLECTIF TERRITOIRE, du collectif du même nom (Abitibi-Témiscamingue)

À l’aube du 100e anniversaire de Rouyn-Noranda, le Collectif Territoire souhaite mettre en œuvre un vaste projet de mobilisation créative autour d’un défi à la fois environnemental, scientifique, technologique et culturel : la vitalisation du lac Osisko. Le projet vise donc, d’une part, à apporter des solutions à certaines problématiques de l’écosystème et, d’autre part, à permettre à la population de profiter des richesses naturelles et culturelles de ce site patrimonial.

PRÉSENTATION DU JURY

   

 

 

 

 

 

Article précédent

Retour sur la 3e cohorte

Article suivant

Gris culture: un vent de renouveau souffle sur la retraite