BlogueHackathonHackCultureQCJournées de la culture numériques

Présentation des membres des jury du Hackathon et critères

La deuxième édition du Hackathon des Journées de la culture sera présenté les 30 septembre, 1er et 2 octobre simultanément à Montréal et Québec. Pendant ce marathon de trois jours, programmeurs, designers, créateurs, passionnés de culture et de numérique prendront d’assaut la culture et imagineront des jeux vidéos, plateformes interactives, applications mobiles permettant au grand public d’accéder plus facilement à la culture.

Pas encore inscrit? Vous avez jusqu’au 30 septembre pour vous manifester!

Montréal : hackcultureqc_mtl.eventbrite.ca

Québec : hackcultureqc_qc.eventbrite.ca

Chaque équipe gagnante recevra : (l’une à Montréal et l’autre à Québec) :

  • Une bourse de 2 000 $
  • Un accès au Lab culturel qui la rend éligible au soutien financier, professionnel ou de réseautage prévu dans le déploiement du Plan culturel numérique pour la réalisation du projet.
  • Une trousse culturelle

 

Laissez-nous vous présenter les membres de nos deux jurys de Montréal et Québec ainsi que les critères sur lesquels ils se baseront pour évaluer les projets et déterminer l’équipe gagnante dans chacune des villes.

MONTRÉAL

catherine-mathys
Catherine Mathys, Journaliste techno, chroniqueure et animatrice

Catherine Mathys est journaliste, chroniqueure, animatrice depuis plus d’une douzaine d’années. Elle se spécialise dans la couverture et l’analyse des transformations technologiques. Elle apprécie tout particulièrement observer notre rapport à la technologie et son impact sur notre quotidien. Titulaire d’une maîtrise en communication, le sujet de son mémoire portait sur le rôle des technologies dans le travail et la construction identitaire des journalistes. On peut l’entendre depuis quelques années le samedi à ICI Radio-Canada Première à l’émission La sphère avec Matthieu Dugal. Elle a aussi fait partie de l’équipe de M.Net avec Denis Talbot à Musique Plus. Cet automne, elle anime la nouvelle série MTL Innovante sur les ondes de Canal Savoir. Catherine est également chargée de cours à l’UQAM où elle donne le cours Histoire des technologies numériques de l’’information et de la communication. Enfin, on peut lire sa chronique Famille Compte Triple sur le magazine web Planète F.

 

 

 

claude-g-theore%cc%82t
Claude G. Théorêt, Président Nexalogy

 

Claude G. Théoret est le fondateur et président de Nexalogy, une entreprise  qui se spécialise dans l’analyse des données sociales.  Il a été un des premiers à s’intéresser au big data, créant son premier site web en 1994, avant même que le nom existe!

Astrophysicien de formation (et de pratique), Claude développe une expertise dans la gestion de l’innovation. Il a été l’un des membres fondateurs du département d’astronomie de l’Université McGill et a été reçu premier au concours de bourse de recherche postdoctorale en astronomie et en astrophysique au Québec. Il a effectué ses recherches postdoctorales au Collège de France. Après avoir enseigné comme professeur de physique et de statistiques à l’université américaine de paris, claude théoret a concentré son expertise analytique sur la méthode des mots associés (co-word analysis), la théorie de l’acteur réseau et leurs applications pratiques. Claude a cosigné deux articles dans Nature et un article dans Science, et ses travaux sur le mappage de la communauté nanotechnologique ont été publiés deux fois.

 

julien-valmary
Julien Valmary, Directeur du soutien et des initiatives stratégiques, Conseil des arts de Montréal

Julien Valmary possède près de 15 ans d’expérience en gestion d’organismes culturels en France et au Canada. Diplômé de l’Institut d’études théâtrales de l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3) et de l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, il a occupé les postes de directeur administratif du Théâtre du Cahors et du Centre de développement chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées. Il s’installe à Toronto en 2006 et après avoir suivi la formation du Income Managers Program de l’Université de Waterloo, il assume les fonctions de directeur administratif du Tarragon Theatre, puis de directeur du développement et des communications du Théâtre français de Toronto.

À Montréal depuis 2010, il est nommé directeur des communications puis directeur général adjoint du Centre Segal des arts de la scène. En 2013, il rejoint Les Grands Ballets Canadiens de Montréal au poste de chef du développement, dons et fondations. Il a siégé au conseil d’administration de La Ligne Bleue – réseaux culturels en tant que vice-président, au Comité du groupe de pression de la Professional Association of Canadian Theatre en tant que représentant du Québec ainsi qu’au Conseil National de l’Assemblée canadienne de la danse. Il occupe le poste de directeur du soutien et des initiatives stratégiques au Conseil des arts de Montréal depuis 2014.

 

marie-d-martel
Marie D. Martel, Conseillère, Direction des bibliothèques de Montréal

Marie D. Martel est conseillère à la Direction des bibliothèques de Montréal. Elle accompagne le développement des projets d’une nouvelle génération de bibliothèques publiques en phase avec la culture numérique, qui se définissent comme des laboratoires communautaires et des tiers lieux. Dans ce contexte, elle explore les conditions favorables à la participation des citoyens, à l’innovation sociale et au développement durable dans la programmation des services et des espaces.

Elle est l’auteure d’un carnet « Bibliomancienne » qui s’intéresse aux questions liées aux transformations culturelles et sociales, au mouvement des communs. Elle écrit aussi pour le journal Voir.

Marie détient un doctorat en philosophie de l’Université McGill et une maîtrise en sciences de l’information. Elle a enseigné la logique informelle et l’esthétique à l’Université de Montréal.

 

QUÉBEC

 

dominique-gagnon
Dominic Gagnon, Entrepreneur en série, conférencier et auteur

Dominic Gagnon plonge dans le monde des affaires à 14 ans en mettant sur pied l’une des premières agences Web au Lac-Saint-Jean, Mediatech.
Aujourd’hui, C&G s’est taillée une place remarquable sur la scène internationale en activant plus de 2 million de bracelets pour des clients tels qu’ Osheaga, C2 Montréal, Universal Studios Entertainment , Target et le Superbowl.

 

 

 

catherine-eve-gadoury
Catherine Eve Gadoury, Médiatrice culturelle

 

 

Catherine-Eve Gadoury  a une formation comme spécialiste en éducation artistique. Elle a travaillé comme directrice de tournée pour Cégeps en spectacle, comme adjointe culturelle aux Jeux de la francophonie canadienne pour ensuite se diriger vers les médias. Vous avez pu l’entendre sur les ondes de Radio-Canada première comme chroniqueuse culturelle et la voir à la télé de Radio-Canada et de Matv comme animatrice des magazines Lézarts et Faire la ville. Elle a également produit et co-réalisé le film Ceci est de l’art relatant la participation du trio d’art actuel BGL à la 56e Biennale de Venise. En juin dernier, elle a signé la programmation inaugurale marquant l’ouverture du Pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ. Vous l’avez peut-être aussi entr’aperçue dans quelques films gores se faire plâtrer vivante par un psychopathe mais ça, elle n’en parle qu’à la pleine lune.

 

 

 

 

 

 

 

isabelle-lopez
Isabelle Lopez, Stratège et Créatrice | UX, Marketing, Business

Isabelle Lopez oeuvre depuis 8 ans au sein de M14. Elle accompagne les entreprises qui souhaitent réinventer leur relation avec leurs parties prenantes. Elle intervient en concevant des stratégies, des processus, des actions ou des outils qui valorisent et resserrent les liens entre l’entreprise et ses clients, ses employés, ou ses partenaires.

Reconnue pour être une ressource inestimable lors de l’élaboration de projets innovants, elle aime faire les choses différemment quand les approches traditionnelles sont insuffisantes. Inspirée et créative, elle est connue pour son habileté à trouver des solutions originales à des problématiques récurrentes et pour cette manie qu’elle a de faire du moindre détail une opportunité pour augmenter la motivation, l’engagement et l’envie de contribuer des clientèles.

 

 

mario-asselin
Mario Asselin, Chef de l’information Magic Door et blogueur

Mario Asselin À la direction d’écoles pendant une quinzaine d’années, Mario Asselin a aidé de nombreuses organisations à prendre un virage numérique. Depuis plus de 15 ans, il anime des formations lors de conférences internationales au Québec, ailleurs au Canada et en France. Il a enseigné la communication organisationnelle à l’Université de Montréal. Il est actuellement président de Mario tout de go Inc du nom de son blogue qu’il tient depuis octobre 2002. Quatorze ans plus tard, il écrit au Journal de Québec et le Journal de Montréal et il dispose de chroniques régulières à BLVD 102,1 FM. Mario Asselin est membre du conseil d’administration de l’Institut des troubles d’apprentissage et de l’Institut de gouvernance numérique.

jocelyn-robert

Jocelyn Robert, est un artiste interdisciplinaire de Québec. Il travaille notamment en art audio, art informatique, performance, installation, vidéo et écriture. Ses installations et ses vidéos ont été exposées internationalement et ses œuvres sonores se retrouvent sur plus de 30 disques compacts. Ses textes ont été publiés chez Le Quartanier (Montréal), Ohm Éditions (Québec), Errant Bodies Press (Los Angeles), Semiotext(e) (New York), ainsi que dans de nombreux catalogues d’événements artistiques, notamment Ars Electronica et Sonambiante (Allemagne). Son travail a fait l’objet de plusieurs textes, dont deux catalogues solo, l’un à la Galerie de L’UQAM et l’autre par le centre VOX. Impliqué dans le milieu artistique à plusieurs niveaux, il a fondé le centre d’art sonore et électronique Avatar et a participé à la fondation de la coopérative Méduse. Il a enseigné à Mills College, Oakland (Californie), à l’Université du Québec à Montréal et à l’École d’arts visuels et médiatiques de l’Université Laval, école qu’il dirige depuis 2012.

 

 

Critères d’évaluation

De façon générale, les membres du jury évalueront selon les aspects suivants : le respect du thème et des objectifs, le caractère innovant, l’originalité du projet, la faisabilité, l’utilisation de données ouvertes, l’accessibilité citoyenne, la qualité de la présentation, la présentation d’un prototype fonctionnel et la volonté de mener à bien le projet.

grille-de-pointage

Article précédent

Prêts pour le deuxième Hackathon des Journées de la culture?

Article suivant

Mini-Hackathon : des jeunes de 9 à 12 ans imaginent des jeux vidéo culturels!