BlogueCulture numériqueJournées de la culture numériques

Mini-Hackathon : des jeunes de 9 à 12 ans imaginent des jeux vidéo culturels!

Crédit photo : Catherine Landry

Les 17 et 18 septembre dernier, 12 jeunes de 9 à 12 ans se sont réunis pour vivre une expérience culturelle pour les inspirer à imaginer un jeu vidéo visant à découvrir la culture. Les participants du Mini-hackathon, activité conçue par Tobo, avec la collaboration de Culture pour tous, Télé-Québec, MU, Yu Centrik et La Vitrine culturelle étaient prêts… sans trop savoir à quoi s’attendre. Retour sur une expérience fascinante, autant pour les jeunes que pour les adultes qui ont observé l’activité.

Samedi matin : découverte des murales de Montréal

Première activité : visite des murales aux Habitations Jeanne-Mance. Les parents laissent les gamins sous notre responsabilité, à la fois envieux, craintifs et heureux pour leur progéniture. Pendant environ une heure, les médiateurs de MU informent et questionnent les enfants sur leur perception de la quinzaine de murales qui surplombent les Habitations Jeanne-Mance sur le boulevard De Maisonneuve à Montréal. Les jeunes sont frappés par les murales représentant les quatre éléments, qui comme l’art sont partout…

Samedi après-midi: création d’une murale et atelier techno

Enrichis de leur visite des murales, notre troupe de jeunes créatifs prennent la route jusqu’aux studios de Télé-Québec qui nous accueillent pour l’occasion. Au programme de l’après-midi : création d’une murale collective avec les facilitateurs de MU. On y apprend les bases de la calligraphie, les techniques de pochoir et l’importance de l’art dans nos vies. Les jeunes se mettent en mode création. Pour conclure la journée, l’équipe de Tobo présente différentes applications technologiques possibles à utiliser dans un contexte ludique : intelligence artificielle, géolocalisation, réalité augmentée, réalité virtuelle, etc. De Akinator à Pokemon GO, les jeunes ont rapidement saisi les nombreuses possibilités s’offrant à eux pour l’idéation du jeu vidéo qu’ils auront à concevoir le lendemain. L’expérience de réalité virtuelle fût assurément l’expérience la plus appréciée. Vous avez dit immersion?

Dimanche matin: ateliers de cocréation

Nos petits curieux sont de retour en studio, prêts à participer aux prochains ateliers de cocréation, dirigés par les facilitateurs de Yu Centrik. Qu’ont-ils retenu de leur visite? Comment se sentaient-ils? Qu’ont-ils le plus aimé? Qu’ont-ils le moins aimé? De quelle façon aimeraient-ils faire découvrir ces murales à leurs amis? Que pensent-ils de l’art public? Comment auraient-ils aimé être préparés avant? Qu’auraient-ils aimé vivre pendant? Et comment voudraient-ils poursuivre leur expérience après? Par un exercice de cartes de l’empathie, les jeunes illustrent en mots ou en images ce qu’ils ont retenu de leur expérience. Déjà les neurones s’activent pour imaginer le jeu qu’ils produiront en après-midi…

Dimanche après-midi : scénarisation et présentation

Après un repas et un peu d’exercice à l’extérieur, nos hackeurs en herbe entrent dans le vif du sujet : la scénarisation de leur jeu interactif imaginé dans la matinée. En équipe, ils auront à déterminer le nom du jeu et à créer l’univers dans lequel il se déroulera : décors, illustrations, personnages en pâte à modeler, lunettes interactives en cure-pipe, ils en ont de l’imagination!!! Ce qui est fascinant, c’est qu’ils intègrent d’instinct les éléments de gamification, sans que les animateurs aient à intervenir. Les notions de base de quête, de héros, d’objets bonifiant la quête, de personnages amis, c’est d’un naturel remarquable. Nous connaissons les « digital native », nous avons pu rencontrer durant la fin de semaine les « gaming native ».

Certains ont imaginé des murales parlantes permettant d’activer des codes et de découvrir un trésor, d’autres ont scénarisé un jeu avec les murales des 4 éléments en toile de fond et un personnage représentant chacun de ces quatre éléments, avec des mondes de feu, d’eau, de terre et de mer à conquérir pour découvrir un  trésor tandis qu’une troisième équipe a ajouté un peu de magie à ces murales entre autre avec des lunettes de réalité augmentée qui permet de plonger derrière le mur et pénétrer dans chacun des mondes des murales. De l’imagination à revendre!!!

Dimanche 2 octobre : présentation des prototypes

Pendant deux semaines, l’équipe de conception et de programmeurs de TOBO s’est inspirée des idées et des visuels des enfants pour rendre ces univers plus concrets en programmant les prototypes des jeux imaginés pour nos joyeux lurons. Curieux? Rendez-vous à La Vitrine culturelle au 2, rue Sainte-Catherine Est à Montréal, le dimanche 2 octobre entre 15 h et 17 h pour découvrir et expérimenter ces nouvelles applications interactives conçues par les jeunes et pour les jeunes… et moins jeunes!

Cette activité a été organisée par Tobo et le Lab culturel de Culture pour tous dans le cadre du soutien prévu par le Plan culturel numérique du Québec, en partenariat avec Télé-Québec, La Fabrique culturelleYu Centrik, MU et La Vitrine culturelle.

Visionnez la capsule de La Fabrique culturelle pour vous imprégner de cette magnifique fin de semaine. La relève est assurée!

 

logo_mini-hackathonTQ-logoCorpoRGBlogofabriqueculturelle-tv_siteLogoHoriz_LaVitrine_Web

Article précédent

Présentation des membres des jury du Hackathon et critères

Article suivant

Secret's Out