Appel de projets 2016BlogueLab culturelNouvelles

Dévoilement des projets acceptés au Lab culturel

Nous avions hâte de vous dévoiler les projets retenus pour la deuxième cohorte du Lab culturel de Culture pour tous, ce laboratoire d’idées innovantes qui s’inscrit dans le cadre du Plan culturel numérique du Québec (PCNQ). Au total, plus de 100 projets en provenance de toutes les régions du Québec ont été présentés au terme d’un appel de projets qui s’est déroulé du 19 janvier au 18 février 2016.

Au terme d’un rigoureux processus de sélection, le jury a finalement retenu quatre projets dont le développement s’échelonnera sur une période de six à huit mois. Les gagnants recevront une aide financière variant entre 20 000 $ et 25 000 $, en plus de bénéficier des services d’un accompagnateur pouvant contribuer à leur succès.

Les projets retenus

Lors du premier appel de projets l’an dernier,  nous avions constaté un certain écart entre les régions et les grands centres au sujet de l’aspect innovant des projets soumis. Cette année, plusieurs candidatures régionales ont démontrer une meilleure compréhension de l’innovation et une volonté de s’approprier le numérique afin de rayonner la culture. Rappelons qu’un des objectifs du Lab culturel est de dénouer des noeuds présents en culture ou de mettre en lumière des solutions pour éviter le statu quo. Les projets s’y développant expérimentent de nouvelles approches, tentent de proposer de nouvelles avenues. Un incubateur  où il est bienvenu de prendre des risques. Le chemin est aussi important que la destination. Voici donc les projets retenus :

Abitibi 360 – Développer l’identité abitibienne et autochtone grâce à une expérience immersive.

Projet de réalité virtuelle de Serge Bordeleau qui consiste à proposer des contenus locaux à la population afin qu’elle s’intéresse davantage à la culture.

L’Atelier balado (titre provisoire) – La baladodiffusion pour propulser la culture.

Initié par Marie Laurence Rancourt et Zoé Gagnon Paquin, ce projet vise à doter les organismes et acteurs culturels d’un savoir-faire lié à la production de baladodiffusions réalisées par et pour le milieu.

Peuplement musical numérique – Appel au public.

Le grand public est mis à contribution dans la saisie des textes et métadonnées des chansons québécoises. L’objectif est de créer un catalogue de textes légalement accessibles et de les numériser à des fins de référencement et d’archivage. Un projet de l’Association des professionnels de l’édition musicale (APEM).

Au cœur de l’action – Le numérique s’invite au Théâtre du Bic.

Par un dispositif de réalité virtuelle interactive, les participants vivent l’expérience de la scène et donnent la réplique aux comédiens… en attendant le verdict de l’assistance !

 

Suivez le développement des projets sur ce blogue, sur Facebook  et  sur Twitter  sous le mot-clic #PCNQ 

 

Présentation du jury

Photo Gabrielle Made BWGabriellle Madé
Attraction Images

Gabrielle Madé fait partie de l’équipe ayant mis sur pied Le Slingshot, un studio de création et de représentation pour YouTubers. Précédemment, elle a été analyste, veille stratégique, du Fonds des médias du Canada pendant deux ans et demi, où elle a entre autres contribué à la mise sur pied du blogue FMC Veille.

Elle détient un baccalauréat en communications (programme stratégies de production) de l’Uqam, ainsi qu’une maîtrise en communications (profil médias) de l’Université d’Ottawa. Elle siège au comité consultatif de l’événement Buffer Festival de Toronto, consacré à la création vidéo sur YouTube et tient une chronique radio mensuelle sur la culture YouTube à l’émission En ligne, au 98,5 FM.

 

 

 

Thien Vu Dang BW

Thien Vu Dang
Artiste numérique

Thien Vu Danga su se faire remarquer dès ses débuts en 2001 dans l’univers des arts numériques avec un style visuel mêlant de façon originale des éléments du cinéma documentaire, de la fiction et de l’expérimentation. En 2002, son triptyque SUBEAT abordant la relation entre l’Homme et la Machine, présenté au festival Elektra est bien reçu par le public et la critique.

Dans sa poursuite d’exploration, il se lance dans la performance vidéo afin d’explorer les multiples possibilités du langage visuels en temps réel. Cette forme de création organique lui permet de peaufiner son langage narratif. Ses performances ont été présentés dans plusieurs événements majeurs à Montréal et à l’international.

Entre 2012 et 2015, Thien se joint au studio multimédia montréalais Moment Factory en tant que réalisateur tout en poursuivant ses recherches artistiques, orientées vers le mapping. En septembre 2015, Thien quitte Moment Factory afin de se consacrer à sa carrière artistique et à mettre sur pied des happenings artistiques afin de célébrer les médiums et les arts qui l’inspirent.

 

Marine Lestrade BW

Marine Lestrade
Enseignante en arts et blogueuse culturelle

Marine Lestrade est diplômée des beaux-arts et d’une maîtrise en médiation culturelle de l’université Paris 8. Elle est enseignante en arts aux adultes ayant un trouble cognitif ou une déficience intellectuelle. Blogueuse invitée sur c-pour.ca elle cherche à découvrir et à comprendre les initiatives numériques culturelles au Québec. Elle est également impliquée comme facilitatrice graphique et sur les réseaux sociaux pour des communautés culturelles, numériques et artistiques.

 

 

 

 

 

Frederic Guarino BW

Frédéric Guarino
Consultant en innovation, stratégie, développement des affaires pour les industries culturelles

Frédéric est aussi conférencier invité à la Sorbonne (Paris) et cofondateur du laboratoire d’idées MOOD2016. Il cumule près de 18 ans d’expérience à l’intersection des médias et de la technologie, dans des rôle de en développement des affaires, de gestion de produit et de stratégie. Il a oeuvré pour des grands groupes médias (Lagardère New York), des agence publicité/marketing (Hemisphère Group – Paris et New York), des startups (Isentium – Montréal, Rixxo – Zurich/Londres/Paris). Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, la carrière de Frédéric a eu pour fil rouge la mutation des industries culturelles à l’aune du numérique.

Au sein de la firme Mediabiz pendant 5 ans, Frédéric a été producteur associé d’oeuvres audiovisuelles, telles que les longs métrages en coproductions internationales OUTCAST (Chine-Canada-France, $25M de budget) et THE JOURNEY HOME (Canada-Italie, $17M de budget). Il a eu comme rôle de veiller aux intérêts de la production en phase de post-production et a participé aux négociations contractuelles avec les équipes techniques et les acteurs et actrices.

Associé au festival MUTEK, Frédéric a co-organisé le premier salon de la réalité virtuelle à Montréal en octobre 2015, qui a rassemblé des centaines de participants au centre Phi et accueilli près de 20 conférenciers de 6 pays.

Avocat de la place de Montréal dans le nouveau medium de la réalité virtuelle, Frédéric a constitué le réseau Virtual Reality (VR) Valley. Ce réseau vise à rassembler les talents dans tous les secteurs, de l’aérospatiale aux sciences de la santé, et ainsi contribuer à créer des opportunités d’affaires.

 

Eveline Favretti BW

Eveline Favretti
Association nationale des éditeurs de livres (ANEL)

Éveline Favretti a complété une maîtrise en histoire à l’UQAM en 2014 et a terminé une maîtrise en pratiques de recherche et action publique à l’INRS en 2016. Depuis cinq ans, Éveline a réalisé plusieurs contrats de recherche en histoire, en mobilisation et transfert des connaissances ainsi qu’en édition. Dans ce domaine plus précisément, elle a notamment collaboré à trois projets de recherche, dont le dernier portait sur le lecteur francophone à l’ère du numérique. Elle a aussi été pigiste et chargée de projet pour la maison d’édition scolaire Groupe Modulo. Éveline est actuellement chargée de projet pour l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL). Elle s’occupe entre autres du comité de l’édition scolaire, du comité de l’édition numérique et du comité du droit en plus de collaborer aux réflexions de l’ANEL dans le dossier du renouvellement de la politique culturelle au Québec et de la révision de la Loi sur le droit d’auteur.

Saber Triki BW

Saber Triki
Consultant en stratégie, recherche & intelligence marketing

Une expérience de plus de 15 ans en recherche et stratégie marketing numérique ont  permis à Saber Triki de se forger une réputation fort appréciable dans ce domaine.

Il a commencé sa carrière en =agences de communications marketing et publicitaires où il a occupé diverses fonctions en recherches marketing et planification stratégique. Il a été appelé à travailler sur une multitude de mandats d’envergure au sein d’équipes multidisciplinaires. Ce qui a contribué à élargir ses compétences au fil des ans et à développer une solide expertise en stratégie et gestion de projets.

Entrepreneur dans l’âme, en 2009, il fait le saut et fonde son propre cabinet de consultation. Son but : offrir des services d’expert conseil en stratégie, recherche & intelligence marketing. Consciencieux, fiable et persévérant, il a  su s’entourer de collaborateurs hors pairs qui ont contribué au succès de sa démarche.

Ses missions couvrent divers champs à titre d’exemple: l’élaboration de plans d’affaires, la création de roadmap produit, l’analyse de positionnement et de l’environnement concurrentiel, définition d’écosystèmes d’affaires, management stratégique, mise en place de plateforme et processus en innovation ouverte, etc.

Sa bonne compréhension des enjeux, son esprit analytique et capacité à anticiper les difficultés tout en offrant des alternatives réalistes lui a permis de développer une démarche professionnelle équilibrée, entre collaboration et autonomie. Ses clients apprécient son talent pour concevoir et mettre en œuvre des stratégies éclairées et pragmatiques, qui aboutissent sur des recommandations fiables et applicables.

 

Photo bruno BW

Bruno Jobin
Directeur général de MTL Ville en mouvement
Participant à la première cohorte du Lab culturel

Directeur général de MTL\ Ville en mouvement, un organisme qui propose de mettre le talent et l’inventivité de jeunes professionnels du design urbain aux services du citoyen dans sa quête de solutions innovantes visant l’amélioration de l’espace public, Bruno Jobin est diplômé en architecture de paysages de l’Université de Montréal. Il a auparavant œuvré dans le milieu des communications

Alors associé au réalisateur et metteur en scène François Girard, il démarre Zone Productions, producteur de courts métrages innovateurs et de vidéos musicaux. Parallèlement par le truchement de plusieurs projets spéciaux, allant de l’exposition multimédias aux installations d’arts électroniques, il a eu le privilège de participer aux balbutiements d’une culture et d’une expression créatrice nouvelle. De 1995 à 2002 en partenariat avec Robert Lepage et Daniel Langlois, il fonde et dirige In Extremis Images.  De 2003 à 2006, il a été directeur général du Festival du nouveau cinéma – FNC.

Aujourd’hui, fort du cheminement professionnel qui lui a permis de constituer une singulière feuille de route, il est déterminé à profiter des opportunités que présente le développement des villes contemporaines. Dans cet esprit, il poursuit des recherches sur l’évolution de l’espace public en milieu densément urbanisé.

 

Le jury a été accompagné dans le processus par Martin Lessard, consultant, formateur et conférencier, Marika Laforest,  responsable du Lab culturel et chargée de projets Plan culturel numérique à Culture pour tous et Louise Sicuro, présidente-directrice générale de Culture pour tous.

 

Article précédent

Des Fab Labs pour le développement de la culture numérique

Article suivant

Les Sans-Façons